Ou comment ne pas se faire avoir sur Internet ?


Lorsque vous avez choisi votre carte mémoire, il faut bien sûr passer par la case achat. Malheureusement, de plus en plus de boutiques en ligne propose des fausses cartes mémoires. Amazon, par exemple, propose à la vente des cartes sans marques (faciles à repérer donc), et d’autres semblant tout à fait sérieuses. Ces dernières sont estampillées avec le nom d’une grande marque (comme Sandisk, ou Lexar), mais mentent sur leurs réelles capacités.

Problèmes courants avec les fausses cartes

  • Vitesse de lecture et/ou d’écriture réduite
  • Capacité de stockage réduite (la puce contenue dans la carte indique à votre ordinateur ou votre appareil photo une certaine capacité, par exemple 128Go, alors que la carte ne peut contenir que 16Go de données).
  • Fausse marque
  • Capacité de stockage extraordinaire
  • La carte ne fonctionne tout simplement pas

Dans l’absolu, aucun de ces soucis ne paraît bien grave, si ce n’est pas perte financière lors de l’achat. Néanmoins toutes ces cartes présentent un défaut majeur : la probabilité élevée de perdre des données, sans aucune possibilité de les récupérer. De plus, si vous prévoyez un long voyage et achetez des cartes à hautes capacités en prévision, quelle déconvenue sur le terrain de réaliser que vous ne pourrez pas déclencher et filmer autant que vous le voulez !

Comment identifier une fausse carte ?

Tout d’abord, vérifier l’emballage du produit. Si vous trouvez la qualité de l’impression mauvaise, ou encore l’absence de sceau de qualité, méfiez-vous.

Vérifiez également que l’arrière du paquet présente bien toutes les informations nécessaires : label, informations de garantie, fiche technique, etc.

Vérifiez également la carte mémoire. Elle doit présenter sur sa face arrière un numéro de série.

Enfin, testez la carte, si vous le pouvez. C’est certainement la partie la plus importante, car vous pourrez vérifier non seulement les vitesses de lecture et d’écriture, mais également et surtout la capacité de stockage réelle.

Pour ce faire, sur Windows, transférez un fichier assez volumineux (une vidéo de 1 ou 2 Go par exemple) sur la carte. Regardez ensuite la vitesse d’écriture sur le graphique qui s’affiche à l’écran. Si vous n’obtenez pas une vitesse supérieure à 10 ou 20 Mb/s, alors que la carte indique 90Mb/s, il s’agit vraisemblablement d’une fausse carte.

Sur Mac, Disk Speed Test vous permettra d’obtenir les mêmes informations.

À propos de la capacité de stockage réelle, H2Testw vous permettra de tester vos cartes. Attention, cet outil ne fonctionne pas sur tous les systèmes d’exploitations récents, et chaque test prend du temps. Néanmoins, l’outil est fiable.

Notes supplémentaires

  • Remplacez vos cartes tous les 4-5 ans pour éviter le risque de panne
  • N’achetez pas de cartes de seconde main
  • Attention aux offres trop bon marché sur Internet, ce sont souvent des arnaques
  • Achetez sur des sites de confiance
  • Vérifiez chaque carte achetée
  • En cas d’achat de fausse carte, contactez le vendeur et le fabricant. Vous aiderez ainsi à identifier le problème et éviterez à d’autres de se faire arnaquer. Renvoyez ensuite le produit en précisant que c’est une contrefaçon, et demandez un échange ou un remboursement.

Cours photos

Des cours, stages et ateliers sont organisés tous les mois ! Le nombre de place est limité, mais les séances nombreuses. Venez progresser en pratiquant !

Découvrez les cours photos