Comment réussir ses portraits ?


Genre très apprécié et souvent attirant pour le photographe débutant, le portrait n’est pas facile. Il implique en effet une relation avec une autre personne, le modèle, et fait donc appel à d’autres compétences que la simple gestion de l’appareil photo. Pour vous aider, voici quelques conseils pour débuter.

Quelle focale utiliser ?

Ici, comme dans tous les genres de la photographie, vous cherchez à mettre en valeur votre sujet. Malheureusement, l’utilisation de focale courte, de grand-angle va beaucoup déformer votre sujet. La distorsion est en cause, mais vous pouvez la faire disparaître (ou en tout cas la rendre négligeable) en utilisant une focale supérieure à 50 millimètres. Des focales plus longues, comme 85mm ou 105mm, vous permettront même d’écraser les plans, et donc de faire ressortir votre modèle. Attention à la correspondance des focales si vous avez un capteur APS-C…

Où se placer par rapport à votre sujet ?

Pour éviter tous sentiment de supériorité ou d’infériorité par rapport à votre modèle, placez-vous au même niveau que votre modèle. Bien entendu, si vous avec une volonté artistique précise, cette règle n’est pas forcément à suivre. Mais elle fonctionne très bien pour commencer.

Si vous organisez votre shooting en extérieur et en pleine journée, faites très attention aux ombres qui seront très marquées, notamment sous le nez et les arcades sourcilières. De plus, votre modèle risque d’avoir les yeux plissés, de transiprer… Cela ne le mettra pas en valeur. Pour éviter ces soucis, vous pouvez utiliser un réflecteur et un diffuseur. Ce dernier adoucira la lumière, et permettra des transitions très douces entre zones éclairées et ombres. Un réflecteur, quand à lui, vous permet d’ajouter une autre source de lumière vers votre modèle. Vous aurez donc le soleil d’un côté, et le réflecteur de l’autre, ce qui limitera les ombres.

Vous trouverez des kits réflecteur + diffuseur sur Internet, mais une plaque d’aluminium peut également refléter la lumière, tandis qu’un drap blanc la diffusera très bien aussi… Un mur jaune ou orange peut être également utilisé.

Dans ce portrait simple, je me suis placé au même niveau que le modèle. Il n’y a donc pas de jugement de valeur.

Comment composer votre image ?

Tout d’abord, laissez une ouverture devant le regard de votre modèle. Le spectateur va naturellement le suivre, il faut donc éviter à tout prix que votre modèle soit tourné vers le bord de l’image : le spectateur va très vite sortir de la photographie. Au passage, faire la mise au point sur les yeux (pas la joue, ou les cils : les yeux) est important pour donner de la vie à votre image. Tentez également de remplir le cadre. Tout espace inutile sera une distraction pour le regard du spectateur, alors que vous souhaitez le focaliser sur votre modèle. Vous pouvez remplir le cadre avec le visage ou le corps de votre modèle, mais également avec des éléments plus ou moins visibles qui le rappelleront (par la couleur par exemple), ou encore des lignes se dirigeant vers lui.

La modèle est ici placée sur le point fort supérieur gauche, laissant une ouverture vers la droite.

Quels réglages appliquer ?

Le premier réglage important sera l’ouverture, là encore pour mettre en valeur votre sujet. Une grande ouverture (f/2.8, f/2, f/1.8, f/1.4, etc) sera très utile pour isoler votre modèle de l’avant ou de l’arrière plan. Cela vous permettra également d’adoucir les éventuels défauts de la peau, car ces zones seront floues. Pour rappel, vous aurez fait la mise au point sur les yeux. Ce dernier point sera certainement parmi les plus compliqué à réaliser techniquement. En effet, votre profondeur de champs sera de l’ordre de quelques millimètres, et le moindre mouvement de votre part ou de la part du modèle entraînera un décalage de mise au point.

Votre vitesse doit être suffisante pour éviter un flou cinétique, mais vous n’aurez globalement pas tellement à vous en préoccuper si les conditions lumineuses sont suffisantes. De même pour la sensibilité, ne montez pas trop haut pour ne pas perdre en détails.

Une grande ouverture permet d’isoler le sujet. Dans ce cas, les feuillages au premier plan sont très flous, ce qui concentre l’attention du spectateur sur le visage de la modèle.

Sur le terrain

Si votre modèle est un homme

Les hommes sont généralement photographié de face, pour faire ressortir les angles du visage. Cela donne une image à connotation virile.

 

Si votre modèle est une femme

Faire une photo d’une femme de 3/4 la mettra en valeur. En effet, mettre son corps de biais minimisera la largeur, et donc la fera paraître plus mince. De plus, arrangez-vous pour que votre modèle incline légèrement le menton vers le bas. Son regard sera agrandi.

Dans tous les cas, mettez votre modèle à l’aise. Ce n’est que dans des conditions relaxantes que votre modèle paraîtra naturel. Discutez, mettez de la musique, plaisantez (en restant de bon goût), il existe beaucoup de solutions pour détendre l’atmosphère.

De bonnes conditions d’entente entre le photographe et son modèle permettent d’obtenir des expressions plus naturelles.

Cours photo, stages et ateliers

Si vous souhaitez progresser en pratiquant, des sorties photos sont organisées tous les mois. Des thèmes différents sont proposés. Le nombre de places est limité, inscrivez-vous vite !

Découvrez les sorties