RAW ou JPG ?


Peut-être avez-vous remarqué ou entendu parler du format RAW… Pourquoi existe-t-il, quels sont ses avantages comparé au JPG ? Voyons cela en détails.

Progression dans la lecture des articles pour débuter (5/6)
Tous les guides pour débuter

Le format JPG

Avantages

  • format standard, lisible sur n’importe quel support
  • fichier léger (car compressé)
  • ne nécessite pas de développement, car déjà traité par le boîtier

Inconvénients

  • dynamique faible
  • la moindre retouche supplémentaire se fait au prix d’une perte de qualité

Le format RAW

Avantages

  • pas de compression, donc fichier utilisant toutes les capacités du boîtier
  • dynamique plus élevée (mais dépendante du capteur)
  • possibilité de changer les réglages du boîtier lors du développement

Inconvénients

  • fichier lourd
  • fichier en format propriétaire (NEF chez Nikon, CR2 chez Canon, DNG chez Leica, etc)
  • obligation de développement ultérieur, avec un logiciel adéquat

Utilisations

Considérez que le fichier RAW équivaut au négatif, en argentique. Inexploitable en tant que tel, il est nécessaire de le développer pour en tirer une image dans un autre format (souvent en JPG). Le développement est également obligatoire pour améliorer le RAW : augmentation de la netteté, travail sur la couleur, etc.

Autrement dit, le RAW est utile si vous voulez exploiter au maximum votre appareil photo, ou tout du moins son capteur. Il faut néanmoins prendre le temps de développer chaque image ensuite, ce qui peut prendre du temps.Le JPG, en comparaison, est léger et potentiellement correct (en terme de rendu couleur, contraste, netteté, etc) si votre appareil photo est bien réglé. Si vous ne souhaitez pas passer des heures à traiter vos images, ou que vous avez besoin de les partager rapidement, c’est le format idéal.

Un RAW est un fichier à garder précieusement, surtout si vous partagez vos photos… En effet, étant votre fichier original, il est la preuve que vous êtes l’auteur de vos photos. Ne supprimez donc jamais un RAW donc vous avez tiré un JPG que vous avez partagé, particulièrement dans un cadre commercial.

Pour l’anecdote, tous les pros n’utilisent pas le format RAW. Par exemple, les reporters, particulièrement dans le milieu de la photographie de sport, travaillent tous en JPG afin d’envoyer le plus rapidement possible les images d’évènements importants à leurs rédactions. Le record de délai de transfert date de la victoire de Usain Bolt aux Jeux Olympiques de Rio, en 2016. La publication de la première image du coureur posant devant le chrono officiel a été effectuée 47 secondes après la prise de vue. Ce délai aurait été impossible avec un RAW à traiter en plus.

Sur certains boîtiers il est possible d’enregistrer un image simultanément en JPG et en RAW. Si vous êtes indécis ou souhaitez comparer les deux formats, n’hésitez pas à utiliser ce mode, il vous permettra de juger.

Le développement se fait via des logiciels spécialisés, disponibles sur ordinateurs et tablettes, comme Lightroom par exemple.

Cette image a été prise en JPG, car elle avait vocation à être partagée très rapidement suite à la prise de vue.

N’étant pas trop pressé par le temps, j’ai choisi de prendre cette image en RAW, pour optimiser l’image finale. Les conditions de lumière étant difficiles, j’ai pu récupérer beaucoup d’informations contenues dans le RAW. Ce rendu aurait été impossible avec un JPG.

Guide d'initiation à la photographie

Cet article est un résumé du "Guide d'initiation à la photographie", disponible gratuitement en PDF. Un fil rouge vous permettra de suivre l'évolution d'une image au fur et à mesure de votre progression.

Découvrez le guide